Archives du mois: mai 2017

AUGMENTATION DU PRIX DES DENREES : Où est la fermeté du ministre du Commerce ?

Le tapage médiatique du ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté dit Empé sur la baisse ou le contrôle du prix des produits de consommation courante est un fétu de paille. Sur les marchés de la capitale, les prix des produits de large consommation à quelques jours du mois de ramadan flambent. Et pourtant, la semaine dernière, le ministre Konaté (Commerce ...

Lire la suite...

Markacoungo : Bakary Togola dans le viseur des cotonculteurs

Les membres du  collectif des cotonculteurs du Mali se sont réunis le 20 mai dernier à Markacounko. L’objectif était de faire le bilan de l’année écoulée, parler de la vie du collectif mais aussi faire des propositions pour la campagne agricole à venir. La rencontre était animée par Mahamadou Traoré dit N’Tigui Madou, Mamadou Konaté de Fana appuyé par certains ...

Lire la suite...

L’intégralité de l’entretien d’IBK sur la chaine ‘‘Al Jazeera’’ ‘‘..Je suis à l’aise, je n’ai pas beaucoup promis’’ :On peut toujours accuser quelqu’un, mais il faut toujours avoir les preuves de ce qu’on dit

 Contrairement à  tout ce qui se dit sur les réseaux sociaux, voilà en intégralité tout ce que le président IBK a dit sur la chaine Al jazeera. C’était dans le cadre du 17è  forum de Doba, consacré à la crise des réfugiés, la stabilité et le développement. (NB : Les questions étant posées en arabe et traduites par interprète à l’adresse ...

Lire la suite...

Réinsertion socio-économique des populations du Nord : La BAD fait don de plus de 8 milliards de fcfa

Ce fonds servira à réaliser des activités de développement génératrices de revenus au profit des habitants de 27 localités. Le Mali continue à bénéficier de la solidarité des partenaires techniques et financiers pour une sortie de crise sûre et durable. Dans ce cadre, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé en novembre 2016, un don de 8 560 620 ...

Lire la suite...

Le président du Niger : « Au Mali, nous irons frapper au cœur de la menace »

Le président du Niger Mahamadou Issoufou était l’un des rares chefs d’État africains invités au G7. Il a défendu la mise en place d’une force régionale sahélienne pour lutter contre le terrorisme. Vous avez rencontré Emmanuel Macron vendredi. Quelle a été la teneur de votre échange? Je l’ai d’abord félicité pour son élection. Nous avons évoqué les questions de migration, ...

Lire la suite...

Base militaire italienne au Niger : Les forces du G5-Sahel supplantées

Alors que l’on s’attendait à voir les forces du groupe de cinq pays du sahel (G5-Sahel) opérationnelles, ce sont plutôt des militaires européens qui investissent la zone. Le Niger s’apprête à accueillir une base militaire italienne. Dans les faits, c’est pour lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue. Mais certains voient dans l’installation d’une base militaire italienne dans ...

Lire la suite...

Un camp militaire suspect dans le Nord du Mali

Depuis la libération d’une partie du Nord du Mali grâce à l’opération Serval, la gestion des actions militaires échappent à notre pays. En transformant l’opération Serval, bien accueillie par les populations, en force Barkhane, les autorités françaises excellent plus dans l’appui dans le septentrion. L’existence de plusieurs camps militaires dans le Nord, en particulier une importante base militaire dans la ...

Lire la suite...

Contrat de concession entre Transrail et l’Etat Malien : Un marché de dupes

Pour éviter l’arrêt de l’activité ferroviaire en attendant la mise en œuvre du nouveau schéma institutionnel, les Etats du Mali et du Sénégal avaient signé une convention de concession avec Transrail-SA en 2003. Le Sénégal a alors transféré ses prérogatives de service public au PTB, mais notre pays a tout simplement signé la convention pour ensuite laisser un vide juridique ...

Lire la suite...

MOUSSA AG ACHARATOUMANE DU MSA : « Dans les conditions actuelles, il est difficile, voire impossible d’appliquer l’accord »

Sollicité pour se prononcer sur les deux ans de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, le coordonnateur du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA), Moussa Acharatoumane, analyse sans détour les échecs et les réussites. Selon lui, il est impossible d’appliquer l’accord dans les conditions actuelles. Entretien.  Vous étiez un membre influent du Mouvement national de libération de ...

Lire la suite...