Lutte contre la corruption au Mali :Les fonctionnaires doivent déclarer leurs biens avant la fin d’août

l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite ( OCLEI) a lancé mardi une répression contre des dizaines de milliers de fonctionnaires maliens, leur donnant jusqu’à la fin d’août pour prouver qu’ils ont honnêtement gagné leurs revenus. Ceux qui refusent de le faire seront licenciés et pourraient payer des amendes et même subir des peines d’emprisonnement, a déclaré à l’AFP,  Moumouni Guindo, responsable de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite ( OCLEI)

Les hauts fonctionnaires du gouvernement ont jusqu’à fin août pour déclarer leurs biens, tout comme les 55 000 fonctionnaires de l’ensemble du pays, y compris les travailleurs contractuels, a-t-il ajouté.

Tout fonctionnaire qui omet de déclarer ses biens avant la fin du mois d’août 2017 sera relevé de ses fonctions …”, a déclaré Guindo. Il sera exclu du secteur public pendant cinq ans, a-t-il  souligné. “Des enquêtes pour l’enrichissement illicite seront lancées contre tout fonctionnaire soupçonné”

Il incombe aux fonctionnaires de prouver que leurs biens ont été honnêtement acquis, a-t-il dit, et quiconque essaie de cacher ses biens “aura  une surprise”.

L’OCLCEI est composée de 12 puissants et a été crée en 2015. Il a le pouvoir de poursuivre  des fonctionnaires suspectés  de corruption. Toute personne reconnue coupable de corruption risque  jusqu’à cinq ans de prison

Pour lire plus https://intellivoire.net/lutte-contre-la-corruption-au-mali-les-fonctionnaires-doivent-declarer-leurs-biens-avant-la-fin-aout/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*