Mali: AIIM investit dans la construction d’une centrale thermique de 90 MW à Kayes

La société , African Infrastructure Investment Managers (AIIM) a acquis 44% de participation dans Albatros Energy Mali, qui développe le premier projet indépendant d’énergie du Mali pour alimenter le réseau national.

 Albatros commencera en juillet la construction du projet qui va durer  16 mois , sous le modèle  : construction,  propriétaire, exploitation et  transfert – d’une centrale thermique de 90 MW à Kayes«En tant qu’investisseurs à long terme dans les infrastructures, nous sommes ravis des possibilités offertes en Afrique de l’Ouest, en particulier en Afrique de l’Ouest francophone…..Le taux de croissance du produit intérieur brut du Mali est prévu à 5%  au cours des prochaines années, et le mali qui fait partie d’un système monétaire régional rattaché à l’euro et a une population en croissance rapide”, a déclaré Jurie Swart, PDG d’AIIM, dans un communiqué

L’électricité sera vendue à l’entreprise nationale d’électricité  du Mali en vertu d’un contrat d’achat d’électricité de 20 ans. Le projet thermique renforcera la capacité de production d’électricité  du pays de 352 MW et permettra un accès accru à l’électricité pour les citoyens du Mali. Seulement 25,6% des 17,6 millions de personnes du pays ont accès à l’électricité.

AIIM est maintenant le plus grand actionnaire du projet de Kayes

Les autres investisseurs incluent Redox Power Solutions et Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, qui vont construire et exploiter le projet, ainsi que le Fonds d’investissement du Danemark pour les pays en développement.

Les prêteurs du projet comprennent la Banque de développement de l’Afrique de l’Ouest, la Banque islamique de développement, la Société islamique pour le développement du secteur privé, le Fonds de l’OPEP pour le développement international, le Fonds pour l’infrastructure de l’Afrique émergente et GuarantCo.

Pour lire plus https://intellivoire.net/mali-construction-dune-centrale-thermique-de-90-mw-a-kayes/

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*