Cérémonie de lancement de la Plateforme ‘’Oui An Son Na’’

La grande salle de cérémonie de la maison des ainés a refusé du monde du monde ce matin. La Plateforme OUI AN SON NA est venu annoncer à la presse nationale et internationale la mission qui est désormais la leur,  celle de montrer le bienfondé et leur attachement au projet  de la révision constitutionnelle.

La conférence de presse a été animée par Monsieur Issoumaila Diallo, Mr Mamadou N’Diaye et Mr Youssouf Guindo en présence des nombreux étudiants et des nombreux curieux émanant de la société civile qui ont effectués le déplacement.

Les membres de la plateforme OUI AN SON NA prendront la route de l’intérieur du pays dans les jours qui suivent pour aller  partager leur conviction avec les populations.

 Il faut noter que cette plateforme regroupe plus de 300 associations en plus des 80 (à Bamako et environ)  reparties à travers toute l’entendu du territoire national.  « Le projet de révision constitutionnelle ne remet pas en cause les acquis démocratiques, le principe de l’intangibilité, de l’intégrité du territoire national et de la souveraineté nationale restent intacts ». C’est ce message hors de toute confusion qui sera porté dans le Mali profond.

Moussa Dembélé

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*