Village K16 – Niono : Quatre hommes armés dépouillent un commerçant et tuent un chasseur

Le mardi 10 octobre 2017 est un jour à très vite oublier pour les populations de K 16, un village situé dans la zone rizicole de Niono. En effet, ce jour, aux environs de 18 h 30 mn, quatre hommes enturbannés et armés sont à bord d’un véhicule de type 4×4. Arrivés au niveau de la boutique du jeune Papa Koné, trois des occupants sautent du véhicule. Immédiatement, ils braquent leurs armes sur le vendeur de téléphone qui s’apprêtait à quitter les lieux, après avoir fini sa journée. Aussitôt, les malfrats lui arrachent son sac, contenant des liasses de billets et vident sa boutique de tout son contenu.
Le moteur du véhicule des malfrats leur lâcha, au moment où ils s’apprêtaient à filer de là. Chose extraordinaire et comme dans un film de Hollywood, les malfrats obligent leur victime et tous les autres badauds de passage, à pousser le véhicule, afin de remettre le moteur en marche. Ce qui fut fait. Une fois que la voiture redémarre, les malfrats mirent le turbo et se dirigent vers Nampala.

En partance pour Nampala, les braqueurs croisent un jeune homme sur une moto Apache de couleur rouge. Le motocycliste est sommé de s’arrêter et de descendre de sa moto. Aussitôt, deux des quatre occupants du véhicule sautent sur la moto pour continuer leur chemin.

Au même moment, les villages environnants sont informés du braquage. Ayant appris la nouvelle, le chasseur Youssouf Coulibaly de Goma, décide d’aller à la rencontre des malfrats.

Quelques minutes plus tard, le chasseur se trouve au niveau de la voie bitumée traversant le coin. Il était 20 h 15. Là, il aperçoit de loin une moto filée à vive allure vers lui. S’apprêtant d’entrer en action, le chasseur est pris de court par les malfrats en moto. Car celui qui se trouve à l’arrière du pilote, dégaine son pistolet automatique et envoi des rafales en direction du chasseur, qui sera mortellement atteint. Le jeune chasseur de 34 ans succomba dans un champ. Son enterrement a eu lieu le lendemain 11 octobre 2017. Il laisse derrière lui 3 femmes inconsolables.

Aux dernières nouvelles, le boutiquier Papa Koné aurait perdu la raison. Sa famille craint qu’il ne devienne complètement fou à cause de ce braquage atypique.

Source:   Delta News

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*